Bienvenue - Conférence des Femmes Africaines en Suisse

Conférence des Femmes Africaines en Suisse
Organisation non gouvernementale (ONG)
COFAS
Aller au contenu

Menu principal :

          Avec COFAS nous y parviendrons!

Créer les dialogue entre tous les milieux, et faire émerger d'autres face aux nouveaux défis est un des modes d'action de COFAS.
Il ne s'agit plus d'agir individuellement mais de se mettre à la hauteur les actions socioculturelles et économiques au niveau communales, cantonales, national et international.

Il ne s’agit plus pour les populations des communautés Africaines en Suisse surtout des femmes de se fixer des objectives séparés, des projets d’actions sociales, de productions de savoir-faire, de distribution, de commerce, de finance, de consommation ou de performance culturelle mais de poursuivre simultanément les objectifs de même importance !

COFAS encourage le dialogue entre les parties prenantes de l'échange socioculturel et économique dans le but de préserver les alliances entre elles et promouvoir les initiatives socioculturelles et économiques durables pour le bien-être des populations des Africaines en Suisse.

Tandis que le monde est accaparé par la crise économique, les changements sociaux prennent une tourne de plus en plus grave en Suisse. Un certain nombre de leçons doivent encore «être tirées» !

Force est de constater que la crise de la politique sociale envers ces citoyens Suisses d’origine étrangère, a souligné des inégalités croissantes, la xénophobie grandissante et les discriminations qui menacent la cohésion sociale. Pour cela, les pouvoirs publics doivent prendre garde aux risques de l’escalade de la violence et de l’intolérance.


Nous célébrons les femmes afrosuisses de distinction et d’excellence !

Je me félicite que de nombreuses voix s’élèvent en faveur de l’éradication de la traite des femmes Africaines en Suisse et des violences domestiques qui touchera près d’une femme sur trois au cours de sa vie.

Je salue l’action des personnes et institutions qui s’efforcent, par leur engagement législatif et par un changement des mentalités, de contribuer à cette cause.
Je rends également hommage à tous ces héros et héroïnes qui, partout en Suisse, aident les victimes à se rétablir et à devenir des agents de changement.

C'est avec des actions de ce style que nous y arriverons!
Le seul véritable échec, c’est de ne rien tenter !
Le succès se mesure à notre capacité à surmonter les obstacles et la déception.
Comme nous devons tous le faire ;
Nous sommes venus en Suisse,
Nous avons tenté quelques choses,

Tous autant que nous sommes, comme  nous sommes, chacun à sa façon.
Peut-être nous sentons-nous trop vieux pour changer ?
Avons-nous trop peur de la déception
Pour oser prendre un nouveau départ ?
Chaque matin, nous nous levons,

Nous faisons de notre mieux, C’est la seule chose qui compte !
Il est également vrai que celui qui ne risque rien,
Ne fait jamais rien, et n’arrivera jamais à rien !

La seule chose dont-on peut être tout à fait sûr, c’est que l’avenir nous surprendra.
Mais ce qu’on redoute peut-être,
C’est de refaire les mêmes erreurs,

Alors nous devons nous réjouir des changements !
Car quelqu’un a dit un jour… à la fin de l’histoire,
Tout fini par s’arranger,  et si ça ne s’arrange pas,
Vous pouvez le croire,
Que ce n’est pas la fin de l’histoire !

 
© Tout droits réservés  COFAS 2005 - 2016
Ce site Internet est publié par la Conférence des Femmes Africaines en Suisse qui assume l'entière
 responsabilité de son contenu. Le site Internet est destiné aux internautes français.
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu